Pain pour le prochain – Un monde plus juste est possible.

Nos objectifs

Pain pour le prochain, l’organe des Eglises protestantes de Suisse pour la politique de développement, s’engage pour un développement global, démocratique et juste, au service de tous et de toutes.

Notre philosophie

Pain pour le prochain s’engage pour un cadre économique et politique juste entre la Suisse et les pays du Sud et soutient des projets de développement d’organisations partenaires dans le monde entier.

Sur nous

«S’attaquer aux causes de la misère et de l’injustice», tel était l'objectif de la campagne nationale contre la faim lancée en 1960, avec le mot d'ordre «Pain pour le prochain». Une vision que nous mettons en œuvre depuis plus de 50 ans.

Nous nous engageons avec passion pour un monde plus juste, dans lequel chaque personne dispose du nécessaire pour vivre.

Nous mettons en évidence avec persévérance la manière dont les hommes et les femmes souffrent de l’injustice et de l’exclusion des systèmes économique et politique.

Avec solidarité, nous tissons des liens de qualité pour soutenir les êtres humains dans le besoin et créer, ensemble, un monde solidaire.

Pourquoi devriez-vous nous faire un don

Sans changements structurels mondiaux, l’aide au développement n’est qu’une goutte dans l’océan. Pain pour le prochain combine donc lutte locale contre la pauvreté et globale contre les injustices des systèmes économique et politique. Les valeurs chrétiennes sont à la base d’une telle action.

Contact

 Anne-Lise Jaccaud Napi

Anne-Lise Jaccaud Napi | Recherche de Fonds

9, Av. du Grammont, 1007 Lausanne

021 614 77 17, jaccaud@bfa-ppp.ch

http://www.painpourleprochain.ch/index.php?id=actuelle

Notre projet actuel

Les Béninois luttent contre l’utilisation excessive du sol, la spéculation sur les denrées alimentaires et l’intensification de l’accaparement des terres par l’agro-industrie. Le syndicat paysan SYNPA forme les familles paysannes à la lutte contre l’accaparement des terres et à la sécurisation de leur production grâce à l’agriculture biologique, afin qu’elles vivent dignement.

Parallèlement, Pain pour le prochain s’engage politiquement contre l’accaparement des terres par des sociétés suisses.